J’aurai vécu cette France

J’aurai vécu cette France
Pourtant pleine d’Histoire
Qui depuis mon enfance
M’avait donné l’espoir

J’aurai vécu cette France
Se trompant de colère
Amalgames en puissance
Erreurs lapidaires

J’aurai vécu cette France
Son affront national
Sa Jean-Marine engeance
Et sa chute abyssale

J’aurai vécu cette France
Qui meurt à petit feu
Qui saigne sans qu’on la panse
Et n’en pense pas mieux

J’aurai vécu cette France
Et ses frasques honteuses
Ineptes décadences
Vérités douloureuses

J’aurai vécu cette France
Qui nivelle au plus bas
Ruinant l’intelligence
Et gâchant à tout va

J’aurai vécu cette France
Je l’aurai vue faner
Sans entrer dans sa danse
Triste lucidité

(…)

J’avais pourtant rêvé
Cette France autrement
Mais l’espoir achevé
Résonne violemment

J’avais pourtant rêvé
Que derrières ses ombres
Pouvait bien se cacher
Une lueur moins sombre

J’avais pourtant rêvé
Dès ma prime jeunesse
Dès mes premiers cahiers
D’une candide allégresse

J’avais pourtant rêvé
De bâtir un empire
De solidarité
L’espace d’un soupir

J’avais pourtant rêvé
Mais ça tourne au cauchemar
Et cette mort annoncée
Me plonge dans le noir

(…)

J’aurai vécu cette France
Oui, je l’aurai vécue
Devant sa déchéance
L’échéance a vaincu

Marc Dagher

Ce contenu a été publié dans Poems. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à J’aurai vécu cette France

  1. Krolland dit :

    Criant de vérité !

  2. Virginie S. dit :

    Un cri d’amour déchu …. très touchant ! Bravo.

  3. Véronique dit :

    Et pourtant qu’elle est belle notre France.

  4. Agathe dit :

    Touchant, juste, tellement lucide, tellement triste….
    TMM

  5. Lucile75 dit :

    Superbe poème. Rythmé, et écrit avec sensibilité et une grande sincérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *