Si l’on reste ensemble

Si l’on reste ensemble
Et qu’un rien te semble
Tâcher nos souv’nirs

Si quand bon te semble
Tu vibres ou tu trembles
De ce saoul venir

J’aimerais bien te prendre
Dans mes bras trop tendres
D’avoir dû vieillir

J’aimerais bien te rendre
Et sans plus attendre
Ton plus beau sourire

Si l’amer remonte
Que ses flots de honte
Semblent t’envahir

Pense à ce qui compte
Pas à ceux qui comptent
Tous ces sous venir

Si l’on reste ensemble
C’est qu’on ne ressemble
A ceux qui se lassent

Qui laissent à la traîne
Et ne se démènent
Face au temps qui passe

Et sans plus attendre
D’octobre à septembre
Chassons les angoisses

Puisqu’on reste ensemble
Sans bruit sans esclandre
Et quoiqu’il se passe

Et dans la rue meurt
Toutes ces rumeurs
Qui nous, nous dépassent

Malgré les heures lourdes
Ou les douleurs sourdes
Nous saurons faire face

Et dans ces rues sombres
Tu sors de mon ombre
Les plus doux trésors

Approche-toi sans crainte
Sans doute ni contrainte
Du soir à l’aurore

Et si l’on évite
Où tous tombent vite
L’ironie du sort

Viens donc mon amour
Allonge-toi toujours
Là contre mon corps

Et lorsqu’un beau jour
A force d’amour
Nous serons ensemble

Je te dirai oui
De mort ou de vie
Si l’on reste ensemble

Marc Dagher

Ce contenu a été publié dans Songs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *